La révolution du livre numérique, un bien ou un mal ?

La révolution du livre numérique, un bien ou un mal ?

Aujourd’hui, le secteur numérique envahit les divers aspects de notre vie humaine, à commencer par notre intellect. Naturellement, les livres ne sont pas épargnés, évoluant en e-books, ou livres électroniques.

Ces derniers semblent triompher sur les livres de bibliothèque, considérés à présent comme archaïques. Romans, recueils de nouvelles, programmes scolaires ou revues scientifiques, plus aucun format n’échappe à la révolution mondiale du livre numérique.

Mais la révolution du livre numérique est-elle vraiment une bonne chose ? Faisons le point dans cet article.

Expliquons d’abord ce qu’est le livre numérique

Ce terme composé désigne tout ouvrage dont les étapes de la conception et la lecture se déroulent de manière digitale. Ces étapes incluent les interactions de l’auteur avec sa maison d’édition, mais aussi celles du lecteur avec le bouquin.

Ainsi, le livre est traité comme n’importe quel autre document numérique et est lu comme tel sur les supports disponibles.

En plus des ordinateurs, portables et tablettes traditionnelles, il existe des dispositifs entièrement consacrés à la lecture. Ces dispositifs sont appelés liseuses et permettent le stockage d’un nombre illimité d’e-books en leur sein.

La méfiance envers les livres numériques s’est aujourd’hui dissipée, se transformant vite en fascination. En effet, ceux qui criaient au diable à la vue d’une liseuse ne jurent désormais que par elle. C’est ainsi que les e-books ou livres numériques ont envahi par leur fluidité tous les domaines.

La numérisation des livres : La nature pourrait-elle enfin respirer ?

Personne n’ignore l’origine du papier exploité dans la rédaction des ouvrages. L’avènement des e-books paraît une solution utile pour contrer l’impact stagnant des livres traditionnels sur les forêts.

En effet, on ne compte plus le nombre d’arbres, voire de forêts entières qu’on abat pour nourrir le besoin croissant en papier.

Ces chiffres, qui s’élèvent à des millions, sont d’autant plus effrayants dans la période sombre que traverse notre planète. Alors que les pôles du globe fondent et que le climat se réchauffe, arracher les troncs n’arrange en rien les choses.

Mais que faire quand science et écologie s’opposent ? Avec l’apparition des livres électroniques, la réponse est claire. L’inquiétude estudiantine n’a plus sa place, lorsqu’on admet que l’e-book se calque sur son ancêtre en papier.

Aujourd’hui, on arrive à reprendre à la lettre les différentes phases de l’histoire, puis à la conserver pour l’éternité. Avec la digitalisation de l’information, la disparition de cette dernière devient impossible. Ainsi, les livres numériques parviennent à satisfaire littéraires et écologistes.

Ils protègent à la fois l’homme, son savoir et sa planète.

Un million de livres dans sa poche

Porter votre bibliothèque là vous allez est désormais possible, et ce peu importe le nombre de livres que vous possédez. Contrairement aux livres en format papier, les livres électroniques sont légers en termes d’octets, permettant leur stockage au sein d’un même appareil.

Plus encore, le temps n’ayant aucun effet sur ces versions numérisées, vous n’aurez aucune difficulté à conserver vos ouvrages favoris et les lire quand et où cela vous chante. Il vous suffit donc d’un seul système numérique pour jouir de milliers de livres disponibles à votre demande.

Pour les élèves et étudiants qui peinent à trimballer leurs papiers entre les salles, les e-books sont un véritable miracle.

L’accès aux livres numériques est facile et instantané

Un autre avantage des livres numériques est leur disponibilité quasi immédiate. En plus d’être moins chers que les bouquins en papier, les livres numériques se vendent sur le champ. En effet, vous n’avez plus à patienter des jours pour recevoir votre colis.

Aujourd’hui, quelques manœuvres exaucent votre commande. Plus encore, certains livres électroniques sont offerts gratuitement sur les plateformes, n’attendant que vous pour les consulter. La numérisation littéraire facilite donc le chemin pour les bouquineurs. Elle réduit également les frais de transport, ainsi que la peine des impôts. Le risque d’épuisement de stock est aussi anéanti.

Plus que cela, les livres numériques ont le bénéfice de la simplicité. Ils exposent le lecteur au confort d’agrandir les caractères, de changer la police ou la brillance. Tant de points forts inexistants dans la version papier.

Les livres électroniques sont bien, mais…

Certains tendent à penser que les bienfaits des livres numériques triomphent sur leurs inconvénients. Néanmoins, nous trouvons important de citer objectivement les bémols de cette catégorie :

  • Qui dit livre électronique, dit électricité et frais d’alimentation. Cela peut se révéler contraignant à long terme.
  • Un arrêt subit de courant ou de batterie pourrait vous amener à interrompre votre activité.
  • L’utilisation excessive de supports électroniques pourrait entrainer des dommages oculaires. Nous vous invitons à espacer votre lecture à intervalles réguliers.

La place du livre numérique est irrévocable à présent. Cependant, son précurseur en papier ne compte pas disparaitre pour autant et il n’y a aucun mal à alterner entre les deux versions.